La Berrichonne de Châteauroux
Retour à la liste des actualités | 10 Septembre 2019 |
Retour de sélection...

Retour de sélection...

 

Notre jeune attaquant castelroussin, Haïssam HASSAN, a été convoqué par Jean-Claude GIUNTINI (entraîneur de l'Equipe de France U18) pour participer au Tournoi International U18 de Limoges. Haïssem et ses coéquipiers ont pu affronter le Sénégal (entré à la 75ème - victoire 3-1), le Portugal (titulaire et buteur - victoire 2-0) et la Russie (entré à la 67ème - victoire 5-0).

Cette compétition entrait dans la préparation de la Coupe du Monde U17 de la FIFA, qui se déroulera au Brésil du 26 octobre au 17 novembre. Dans le groupe C, la sélection U18 française affrontera la Corée du Sud, Haïti et le Chili.

 

Notre attaquant « Bleu et Rouge » a accepté de faire un retour sur cette dernière expérience…

« Je suis globalement satisfait ! J’ai eu un temps de jeu assez satisfaisant en ayant pu participer aux 3 matchs, s’ajoute à ça mon but contre le Portugal, qui pour moi était notre meilleur adversaire du Tournoi… Dans le jeu, je pense que j’ai fait une bonne compétition donc forcément je suis content de moi. Je suis également satisfait d’un point de vue collectif ! On gagne les 3 matchs en marquant 10 buts et en en encaissant seulement un. Le groupe appelé par Jean-Claude GIUNTINI ressort heureux de cette sélection. »

 

« J’ai pu gagner encore plus de confiance en marquant ! »

« A La Berrichonne, je suis le « petit jeune du groupe », je suis toujours entouré et les regards sont attentifs à mes performances en matchs et aux entraînements, d’autant plus que je viens du Centre de Formation… En Equipe de France, on est tous dans le même panier et observé de la même manière : on a le même niveau, le même âge, même si certains viennent de très grands Clubs comme le Paris Saint Germain ou l’Olympique Lyonnais par exemple… La rigueur sur le terrain n’est pas la même, en sélection, nous sommes très cadrés et on nous demande des choses très précises à réaliser. Je ne suis pas libre à 100% avec le Coach USAÏ mais il me laisse beaucoup plus de libertés d’expression dans mon jeu, que ce soit tactiquement ou techniquement. Cette sélection en équipe nationale m’a fait du bien, j’ai pu prendre une bouffée d’air frais et sortir un peu du contexte difficile dans lequel nous sommes avec le Club, même si je sais que nous avons le groupe et les qualités collectives pour rebondir facilement. J’ai pu gagner encore plus de confiance en marquant, et c’est très important ! Changer mon style de jeu et voir ce que l’on peut attendre de moi d’un autre point de vue est toujours très enrichissant et je suis sûr de pouvoir apporter cette expérience à La Berrichonne de Châteauroux pour voir de jours meilleurs prochainement. »

 

Tu nous en parlais, ton statut change entre le Club et la Sélection, comment le vis-tu ?

« Je reste le même. Je suis quelqu’un de discret à Châteauroux, et je suis le même en Equipe de France. Chacun à son rôle, certains prennent la parole mais ont toutes les responsabilités qui accompagnent. Je ne parle pas plus qu’à Châteauroux, j’ai mon capitaine pour ça… Je ne change pas ma personnalité du fait d’être avec de nouvelles personnes, je me sens à l’aise et à ma place. Je n’envie personne contrairement à ce que j’ai pu lire : comme je l’ai dit tout à l’heure, certains viennent de grands Clubs, mais presque aucun ne joue en professionnel comme je peux le faire. La Domino’s Ligue 2 est un très bon championnat et je préfère y évoluer dans une équipe première plutôt que de jouer en B à un niveau inférieur, même dans un Club beaucoup plus grand. Chaque chose en son temps. Malgré ça, dans le vestiaire, tout le monde est à l’aise et personne ne se prend pour quelqu’un qu’il n’est pas, on se connaît tous du fait des sélections et de nos différents Clubs. »

 

Tes objectifs en EDF ?

« Je me suis rendu à Limoges en ayant pour objectif de marquer les esprits du sélectionneur et du staff pour être dans la liste des 21 pour la Coupe du Monde. J’espère vraiment y être… Une présélection de 50 joueurs sortira fin Septembre et la liste définitive de ceux qui prendront l’avion sortira le 7 Octobre prochain. Suite à ça, les joueurs appelés auront rendez-vous le 15 Octobre à Clairefontaine pour commencer les préparations de cette Coupe. De mon côté j’ai le sentiment d’avoir fait le maximum lors de cette dernière sélection, c’est au coach de faire son choix. Je fais partie d’une très bonne génération, la concurrence est rude et ne retenir que 21 joueurs sera sans doute compliqué… J’espère vraiment en faire partie mais je n’ai plus qu’à attendre avant de savoir. Maintenant je suis de retour à Châteauroux, on a un match important à préparer contre Lens, c’est sans doute l’un des plus gros matchs de la saison, donc je n’ai que ça en tête, je ne pense à rien d’autre. Quand je suis en Equipe de France, je pense à la sélection ; mais a contrario, quand je suis à La Berrichonne, je ne pense qu’au Club. Si j’ai la chance de faire partie des 21, je me concentrerai sur la Coupe du Monde et je ferai tout pour être champion, mais c’est encore loin ! »